Juno Reactor

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Juno Reactor

Message par Antoine Tomberouge le Mer 3 Avr - 21:39

@ZSK : la chanson est un hommage à Blade Runner Laughing





J'espère qu'elle n'a pas la qualité du film ninja

Antoine Tomberouge

Messages : 3932

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juno Reactor

Message par ZSK le Mer 3 Avr - 22:52

ce morceau est fantastique, vous perdez 4'37 de bonheur immédiat. j'attends avec impatience de pouvoir déguster la version longue (qui est présente sur un single déjà sorti)

ZSK

Messages : 853

http://www.vs-webzine.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juno Reactor

Message par Aenimal le Jeu 4 Avr - 5:25

ZSK a écrit:ce morceau est fantastique, vous perdez 4'37 de bonheur immédiat. j'attends avec impatience de pouvoir déguster la version longue (qui est présente sur un single déjà sorti)

Nope : le plaisir est dans l'attente... pas dans sa satisfaction immédiate. arigatô

Aenimal
Génie du mâle

Messages : 1439
Groupe favori : Florent Pagnini, Pascal Zobisp

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juno Reactor

Message par didou le Jeu 4 Avr - 21:42

@Tomberouge: T'as vraiment un problème avec Blade Runner, c'est pas possible Laughing

didou

Messages : 432

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juno Reactor

Message par Antoine Tomberouge le Jeu 4 Avr - 22:20

Nan, c'était juste parce que ZSK et moi-même avons détesté ce film

Antoine Tomberouge

Messages : 3932

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juno Reactor

Message par ZSK le Jeu 25 Avr - 14:18

je l'ai écouté 4 fois depuis 2 jours via les sites d'écoute en ligne


"mais vous avez peut-être pas envie de savoir"

Spoiler:
c'est clairement un retour à la goa/psytrance avec même quelques touches de dark psytrance. la patte JR reste là avec quelques sonorités qui peuvent faire penser à Labyrinth voire Shango, et même au dernier même si ça n'a carrément plus rien à voir (et tant mieux). l'aspect world/hindou est un peu répétitif, mais on voit bien que JR a voulu faire un album "classique" de goa/psytrance et arrêter d'expérimenter. tous les morceaux ne sont peut-être pas 100% intéressants mais c'est varié et je commence à bien rentrer dedans. le digne successeur de Beyond The Infinite et un excellent album dans l'ensemble!

ZSK

Messages : 853

http://www.vs-webzine.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juno Reactor

Message par Antoine Tomberouge le Jeu 25 Avr - 22:43

pamplemousse d'album de fou !

Invisible est à se rouler par terre tellement c'est bon ! Et ces grattes dans Guillotine, et cette rythmique délicieusement diabolique dans Zombie ! Mouahaha, je jouis cheers

On retrouve effectivement des sonorités déjà entendues (gros pompage du classique "Laughing gas" pour l'intro de "Guillotine", des sons évoquant ceux de "Jardin de Cécile", etc... (oui c'est pour faire mon trve Hi hi )), mais pour un ensemble clairement plus sombre que la goa conventionnelle.
Ton avis est pertinent en tous points et je le rejoins, sauf que moi je suis rentré dedans tout de suite Hi hi

Et j'aurais aimé que Hamsika Iyer, sa talentueuse recrue, fût plus sollicitée
Et malheureusement, il poursuit la tradition des albums de Juno, celle d'avoir au moins un titre en trop, en l'occurrence c'est To Byculla

Le laibacheux Mitth aimerait Trans-Siberian

Antoine Tomberouge

Messages : 3932

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juno Reactor

Message par ZSK le Ven 26 Avr - 23:12

Ton avis est pertinent en tous points et je le rejoins, sauf que moi je suis rentré dedans tout de suite Hi hi
oui enfin la première fois c'était des conditions dégueulasses... sur Spotify avec des pubs entre chaque morceau et j'ai du interrompre l'écoute pendant plus de deux heures entre "Shine" et "Tempest"... Hi hi

"To Byculla" vaut quand même le coup, même si pas au niveau du reste c'est certain. je dirai que c'est un peu le "Angels & Men" de l'album, j'aime assez quand JR fait des ambiances assez dépouillées et légèrement urbaines (même si ça ne fonctionnait pas sur G&M malheureusement). d'ailleurs j'aimerai bien savoir quel est le morceau que tu considères comme inutile sur Labyrinth Laughing

je voudrais juste revenir sur le début du topic :
Ben Watkins a collaboré avec Steve Stevens, Amampondo, Natacha Atlas, Yasmin Levy, Ghetto Priest, Sugizo, Taz Alexander, Eduardo Niebla, Hamsika Iyer, Gocoo, Laibach, j'en passe et des plus divers
dans le lot tu as oublié le français Stéphane Holweck, qui certes n'a participé qu'à Transmissions. mais il a ensuite fondé l'excellent projet Goa Trance qu'est Total Eclipse. Delta Aquarids (1995) est même plus ou moins cité comme un album culte du genre, et le projet est récemment revenu sur le devant de la scène avec Tales Of The Shaman (2009) après une période électro discutable. tu as déjà écouté?





et tant que je te tiens, tu en penses quoi de l'album ambient Luciana?

ZSK

Messages : 853

http://www.vs-webzine.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juno Reactor

Message par Aenimal le Dim 28 Avr - 16:49

Je viens à peine de commander l'album pour ma part... mais je tiens à réagir (certes) prématurément par rapport à vos commentaires, sachant que j'ai quand même écouté les 2 premiers titres, "Final frontier" & "Invisible", sur internet... What a Face

ZSK a écrit:c'est clairement un retour à la goa/psytrance avec même quelques touches de dark psytrance. la patte JR reste là avec quelques sonorités qui peuvent faire penser à Labyrinth voire Shango, et même au dernier même si ça n'a carrément plus rien à voir (et tant mieux). l'aspect world/hindou est un peu répétitif, mais on voit bien que JR a voulu faire un album "classique" de goa/psytrance et arrêter d'expérimenter.[/spoiler]

Mauvais point en ce qui me concerne :
1. sachant que je pense totalement l'inverse vis-à-vis de Gods and monsters, qui marquait une évolution dans le "bon sens" selon moi (franchement, si c'est pour ré-entendre du Shango, je préfère passer mon tour... nawak )
2. l'aspect world/hindou risque de vite me gaver si trop présent...

Le fait est que cette description correspond assez bien aux 2 premiers morceaux... à laquelle je rajouterai que les nappes de synthé de "Final frontier" semblent tout droit sorties d'un album de Jean Michel Jarre (je pense à Oxygène (1976) en particulier) Shocked . Peut-être que ça ne vous a pas frappés car vous êtes trop jeunes pour connaitre cet artiste français, mais c'est on ne peut plus flagrant!

Bref, première impression (très) partielle assez mitigée pour ma part... silent

Aenimal
Génie du mâle

Messages : 1439
Groupe favori : Florent Pagnini, Pascal Zobisp

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juno Reactor

Message par Antoine Tomberouge le Dim 28 Avr - 22:10

ZSK a écrit:oui enfin la première fois c'était des conditions dégueulasses

Conduite honteuse de la part d'un mélomane aussi avisé que toi fail

ZSK a écrit:je dirai que c'est un peu le "Angels & Men" de l'album

Avec "Angels and men", on tutoie le sublime, tandis que nous avons ici droit à quelque chose de plus faiblard quand même. D'ailleurs, on pourrait dire que "Zombie" est le "Mutant message" de l'album, en plus costaud

ZSK a écrit:d'ailleurs j'aimerai bien savoir quel est le morceau que tu considères comme inutile sur Labyrinth Laughing

"Giant". Jamais pu supporter ce morceau. Cela m'emmerde assez de ne pas pouvoir profiter d'un superbe enchaînement "Conquistador/War dogs"...

Par contre, en me relisant, j'admets m'être un peu emporté quant à dire que tous les albums ont un titre pourri. Ce n'est notamment pas le cas de Shango, Bible, Gods (que j'aime beaucoup moi sourire ), qui n'ont pas de morceau en trop
Par contre, Transmissions, autant y a des titres simplement énormes, autant y en a que je ne peux pas encadrer (genre "Contact") ou qui m'ennuient rapidement

ZSK a écrit:Stéphane Holweck, qui certes n'a participé qu'à Transmissions.

Il me semble qu'il a aussi composé pour "Beyond the infinite", mais j'ai présentement la flemme d'attraper le CD pour confirmer Hi hi
Quant à Total Eclipse, je ne connais de nom que par les remixes de chansons de Juno qui sont sortis (et comme je n'écoute pas les remixes...). Mais tu me fournis là une excellente occasion de découvrir les créations originales de ce projet

ZSK a écrit:et tant que je te tiens, tu en penses quoi de l'album ambient Luciana?

Mitigé. Je l'ai écouté une ou deux fois seulement.
Le début est assez inaudible, mais reste un petit fond sonore pas désagréable lorsque l'on est comme moi en pleine activité d'écriture de message adressé à un ZSK à 23h Hi hi
Disons que l'ensemble est répétitif pour qui écoute l'album comme un album normal (mais constellé de passages où ça devient plus intéressant), mais des sonoriés qui tournent en boucle sans variété ne sont en définitive pas perturbantes lorsque l'on s'adonne simultanément à une activité cérébrale sans importance décisive, puisque l'on n'y prête pas tellement attention. C'est l'essence même de l'ambient
D'ailleurs, Luciana fut composée pour servir de fond sonore lors d'une expo, dans la droite lignée des musiques pour aéroports d'Eno
J'ai néanmoins réussi à dénicher un condensé de 10 minutes environ, plus abordable
Cependant, ce n'est pas un album que j'achèterais, en plus j'aime pas trop les skeuds à longue piste unique

Aenimal a écrit:franchement, si c'est pour ré-entendre du Shango, je préfère passer mon tour

Disons qu'objectivement, Ben Watkins nous sert le Juno que la grand-masse de ses auditeurs a probablement envie d'entendre, c'est-à-dire du "world" plutôt burné, et pour plaire aussi aux anciens, la touche trance qui s'était dissolue avec le temps, ainsi qu'une certaine grandiloquence prévue pour éviter l'effet "soufflé qui se dégonfle". Vu que plus les fans se languissent, plus ils sont dans l'expectative de quelque chose de puissant et grandiose
La recette manque indéniablement de subtilité, elle est presque grossière, et il a versé dans une relative facilité. Cela dit, les compositions sont bonnes, l'ensemble est travaillé pour un tout pas décevant et qui s'enchaîne joliment pour un plaisir non feint

J'ai soigneusement évité d'employer le terme interdit "commercial" Cool

Aenimal a écrit:Peut-être que ça ne vous a pas frappés car vous êtes trop jeunes pour connaitre cet artiste français, mais c'est on ne peut plus flagrant!

N'oublie pas que tu es sur un forum où l'on parle pas mal de vieux artistes, de musiques désormais anciennes, et où l'on n'hésite point à creuser la terre sonore pour en extirper les racines :acqu:
La plupart de nous a des connaissances assez poussées en musique (évidemment, on n'en fait jamais le tour complet), qui nous ont conduits à découvrir pléthore d'artistes des années 60 à 80, et est doté d'une curiosité naturelle qui l'a mené à écouter tous les genres possibles dont les âges d'or respectifs furent souvent compris entre les années susdites.
Tu n'es pas sur Ados.com ici Twisted Evil

Revenons à nos moutons électriques. Ce n'est pas de Jarre qu'il serait question, mais bien plutôt de Vangelis. La chanson Final frontier est d'ailleurs un hommage appuyé au film Blade Runner, dont la BO a été composée par le Grec susmentionné Smile

Antoine Tomberouge

Messages : 3932

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juno Reactor

Message par ZSK le Dim 28 Avr - 23:04

Aenimal a écrit:Le fait est que cette description correspond assez bien aux 2 premiers morceaux... à laquelle je rajouterai que les nappes de synthé de "Final frontier" semblent tout droit sorties d'un album de Jean Michel Jarre (je pense à Oxygène (1976) en particulier) Shocked . Peut-être que ça ne vous a pas frappés car vous êtes trop jeunes pour connaitre cet artiste français, mais c'est on ne peut plus flagrant!
je suis peut-être jeune, mais JMJ est le premier artiste musical auquel je me suis intéressé, alors je pense m'y connaître... Laughing j'ai même des albums en cassette! Hi hi
Le tombeur rouge a déjà répondu, c'est normal que ça évoque de l'électro old-school vu que le morceau est un hommage à Blade Runner. le final est somptueux d'ailleurs.

Aenimal a écrit:Bref, première impression (très) partielle assez mitigée pour ma part... silent
2. l'aspect world/hindou risque de vite me gaver si trop présent...
c'est un album clairement orienté Goa Trance, donc si tu n'aimes pas le genre ça risquera de te bloquer fortement. JR s'était vraiment éloigné de la Goa depuis Shango, G&M représentait le paroxysme de ses expérimentations, TGSOTGE est finalement à considérer comme un "retour aux sources".

Antoine Tomberouge a écrit:Avec "Angels and men", on tutoie le sublime, tandis que nous avons ici droit à quelque chose de plus faiblard quand même.
bah je parlais surtout de la construction et de l'ambiance dépouillée du morceau, plutôt que de la qualité. d'ailleurs c'est également l'avant-dernier morceau...
c'est surtout dommage que l'album ne se finisse pas en apothéose par un truc typé "Navras", même si le final est assez épique. d'ailleurs tant qu'on parle de "Navras", j'ai toujours trouvé que ce morceau s'étirait trop en longueur. à la place de JR j'aurai mis la version longue de "Mona Lisa Overdrive" (qui figure dans la BO de Matrix) sur Labyrinth, tout en proposant une version éditée de "Navras" (dont les 9 minutes tiennent bien comme générique de fin de Matrix, sinon...).

Antoine Tomberouge a écrit:Par contre, Transmissions, autant y a des titres simplement énormes, autant y en a que je ne peux pas encadrer (genre "Contact") ou qui m'ennuient rapidement
je l'ai réécouté hier, il vieillit mal cet album quand même (20 ans!). "High Energy Protons" qui ouvre l'album est énorme par contre.

Antoine Tomberouge a écrit:Disons qu'objectivement, Ben Watkins nous sert le Juno que la grand-masse de ses auditeurs a probablement envie d'entendre, c'est-à-dire du "world" plutôt burné, et pour plaire aussi aux anciens, la touche trance qui s'était dissolue avec le temps, ainsi qu'une certaine grandiloquence prévue pour éviter l'effet "soufflé qui se dégonfle". Vu que plus les fans se languissent, plus ils sont dans l'expectative de quelque chose de puissant et grandiose
honnêtement, je ne sais pas trop. la majorité des gens ont découvert JR avec la BO de Matrix quand même, qui n'avait déjà plus grand-chose de Trance. je pense que les trve Goa-Trance qui ne jurent que par les albums des années 90 sont finalement peu nombreux dans l'auditoire. JR doit plus être vu comme un groupe d'électro à tendance world/tribal, avec une forte identité visuelle (notamment en concert), qu'autre chose. s'ils auraient voulu donner dans la facilité, ils auraient composé quelque chose de plus éthéré comme G&M. revenir à la Goa est pour moi une prise de risque, même si effectivement il essaie de mettre tout le monde d'accord avec des sonorités entrevues sur les derniers albums. pas sûr que ça plaise au public qui a adopté le JR récent (la preuve, Aenimal qui aime G&M n'est pas entousiasmé à l'idée d'affronter un album Trance)

regardons un peu le nombre d'évaluations sur RYM : http://rateyourmusic.com/artist/juno_reactor
Transmissions : 104
Beyond the Infinite : 142
Bible of Dreams : 278
Shango : 180
Labyrinth : 219
Gods & Monsters : 102

on voit que c'est plus ciblé sur Bible qui est considéré comme leur album culte, puis sur les deux suivants. Bible et Labyrinth sont les mieux notés (à 0.01 point de différence!). maintenant, est-ce que ceux qui bichent sur Bible apprécieront TGSOTGE, la question reste posée...

quant à Luciana, on a un peu le même avis : très voire trop ambient, du coup c'est du fond sonore et rien de plus. l'ambiance est bonne, mais ça ne pulse pas beaucoup et les variations sont minimes tout du long.

ZSK

Messages : 853

http://www.vs-webzine.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juno Reactor

Message par Aenimal le Lun 29 Avr - 6:41

Antoine Tomberouge a écrit:Ce n'est pas de Jarre qu'il serait question, mais bien plutôt de Vangelis. La chanson Final frontier est d'ailleurs un hommage appuyé au film Blade Runner, dont la BO a été composée par le Grec susmentionné Smile

Ah ok, j'avais zappé les commentaires précédents... Oui, j'ai pris Jarre comme exemple, mais Vangelis colle aussi parfaitement (et même PINK FLOYD d'ailleurs). C'est pas que ça m'a choqué (j'ai absolument rien contre tous ces artistes, que j'aime bien voire beaucoup d'ailleurs), mais j'ai été surpris d'entendre ce son vintage 70's dans du JUNO REACTOR de 2013... mais comme c'est un "hommage", tout s'explique... Hi hi

ZSK a écrit:je suis peut-être jeune, mais JMJ est le premier artiste musical auquel je me suis intéressé, alors je pense m'y connaître... j'ai même des albums en cassette!

gooood arigatô

Un peu pareil pour moi : je devais avoir 11/12 ans, et on m'avait filé des compils "Synthétiseur X - les plus grand thèmes" avec Jarre/Vangelis entre autres :



ZSK a écrit:la preuve, Aenimal qui aime G&M n'est pas entousiasmé à l'idée d'affronter un album Trance

C'est pas la Trance qui me fais peur, mais bien plus la Goa! ("Kill the hippies!", comme dirait l'avatar de Razzor Hi hi )


EDIT :
ZSK a écrit:s'ils auraient voulu donner dans la facilité, ils auraient composé quelque chose de plus éthéré comme G&M. revenir à la Goa est pour moi une prise de risque

Pas d'accord : je pense qu'en parlant de "céder à la facilité", Antoine a voulu dire que composer un album de Goa-Trance est plus facile musicalement parlant (et pas au niveau des attentes potentielles du public, ce dont je pense que Ben Watkins se fout royalement) que de composer un album du type G&M, surtout pour JUNO REACTOR, pour qui ça doit être comme de suivre une simple "recette de cuisine"...

Aenimal
Génie du mâle

Messages : 1439
Groupe favori : Florent Pagnini, Pascal Zobisp

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juno Reactor

Message par Antoine Tomberouge le Ven 3 Mai - 20:04

ZSK a écrit:c'est surtout dommage que l'album ne se finisse pas en apothéose par un truc typé "Navras", même si le final est assez épique. d'ailleurs tant qu'on parle de "Navras", j'ai toujours trouvé que ce morceau s'étirait trop en longueur. à la place de JR j'aurai mis la version longue de "Mona Lisa Overdrive" (qui figure dans la BO de Matrix) sur Labyrinth, tout en proposant une version éditée de "Navras" (dont les 9 minutes tiennent bien comme générique de fin de Matrix, sinon...).

Je suis au contraire tout à fait satisfait du choix qui a été fait de placer une version alternative, plus authentiquement junoesque, de "Mona Lisa overdrive". D'ailleurs, même celle-là brouille un peu les pistes car l'on y trouve quelques éléments provenant de la version orchestrale (refaits au synthé par contre).
Ce qui me fait m'interroger sur la genèse du morceau : est-il venu avec ce morceau tel quel sous le bras, qu'il a ensuite réadapté en fonction des images et de la collaboration, ou est-il parti de zéro ? (il est dit par exemple que le morceau "Burly brawl", fait pour la bagarre entre Neo et les 350 agents, est une recréation de "Masters of the universe")
Quant à "Navras", effectivement, j'aurais grandement apprécié une version expurgée de l'orchestration de Don Davis. Mais bon...


ZSK a écrit:honnêtement, je ne sais pas trop. la majorité des gens ont découvert JR avec la BO de Matrix quand même, qui n'avait déjà plus grand-chose de Trance. je pense que les trve Goa-Trance qui ne jurent que par les albums des années 90 sont finalement peu nombreux dans l'auditoire. JR doit plus être vu comme un groupe d'électro à tendance world/tribal, avec une forte identité visuelle (notamment en concert), qu'autre chose. s'ils auraient voulu donner dans la facilité, ils auraient composé quelque chose de plus éthéré comme G&M. revenir à la Goa est pour moi une prise de risque, même si effectivement il essaie de mettre tout le monde d'accord avec des sonorités entrevues sur les derniers albums. pas sûr que ça plaise au public qui a adopté le JR récent (la preuve, Aenimal qui aime G&M n'est pas entousiasmé à l'idée d'affronter un album Trance)

Ce que je voulais dire, c'est que dans l'ensemble, le son qui se dégage de cet album est franchement consensuel pour ceux qui connaissent toutes les périodes de Juno (et je pense qu'ils sont nombreux malgré tout - moi-même je suis de ceux qui ont connu le groupe grâce à Matrix (d'ailleurs, j'ai tout bonnement commencé à m'intéresser à la musique par les BOs de la trilogie, et les groupes que je préfère encore actuellement sont ceux qui sont inclus dedans))

Je n'affirme pas mordicus que son album n'est pas sincère en soi (vu le plaisir qu'il éprouve à collaborer avec Hamsika Iyer, je comprends une telle surreprésentation des sons indiens dans le disque), mais que Ben Watkins a peut-être sciemment évité de poursuivre les expérimentations de peur de rencontrer de nouveau trop de critiques mitigées, d'où la reprise de la bonne vieille recette trance-tribale (d'ailleurs, le morceau "Playing with fire" dormait sur son ordi depuis presque dix ans)

Antoine Tomberouge

Messages : 3932

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juno Reactor

Message par ZSK le Mer 8 Mai - 22:30

Aenimal a écrit:Un peu pareil pour moi : je devais avoir 11/12 ans, et on m'avait filé des compils "Synthétiseur X - les plus grand thèmes" avec Jarre/Vangelis entre autres
rhaaa mais moi aussi j'ai été biberonné à ces compils... cheers

Antoine Tomberouge a écrit:Je suis au contraire tout à fait satisfait du choix qui a été fait de placer une version alternative, plus authentiquement junoesque, de "Mona Lisa overdrive". D'ailleurs, même celle-là brouille un peu les pistes car l'on y trouve quelques éléments provenant de la version orchestrale (refaits au synthé par contre). Ce qui me fait m'interroger sur la genèse du morceau : est-il venu avec ce morceau tel quel sous le bras, qu'il a ensuite réadapté en fonction des images et de la collaboration, ou est-il parti de zéro ?
la BO du film date de 2003, Labyrinth de 2004. Don Davis est tout de même largement crédité dans l'album pour la composition de ce morceau. j'ai donc tendance à dire qu'il est (sont) partis de zéro pour le film et une version "edit" est tombée sur l'album, car la version longue ne va dans leur esprit peut-être pas sans les images. pourtant je l'aime bien la version longue et je trouve qu'elle s'extirpe aisément de la BO.

Antoine Tomberouge a écrit:(il est dit par exemple que le morceau "Burly brawl", fait pour la bagarre entre Neo et les 350 agents, est une recréation de "Masters of the universe")
oui, je connais ce morceau, je trouve qu'il aurait eu sa place dans l'album également. maintenant que tu le dis, c'est vrai qu'il est assez proche de 'Masters...'.

Antoine Tomberouge a écrit:Quant à "Navras", effectivement, j'aurais grandement apprécié une version expurgée de l'orchestration de Don Davis. Mais bon..
pour moi le problème n'est pas l'orchestration, c'est le fait que la seconde partie du morceau soit trop répétitive et se traîne en longueur.

bon sinon, ce nouvel album, est bien parti pour être mon album hors-metal de l'année gooood ma préférence va à 'Tempest'. le point faible est pour moi 'Shine' par contre.

ZSK

Messages : 853

http://www.vs-webzine.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juno Reactor

Message par Aenimal le Sam 11 Mai - 8:21

Je livre à mon tour mon avis définitif : comme prévu, l'album n'est clairement pas à la hauteur de mes attentes. J'ai rien contre la réorientation musicale vers le style de base de JUNO REACTOR, mais on est loin de l'excellence et de l'inventivité de Gods and monsters et de Labyrinth. Alors, ok, même si on a affaire à un JUNO REACTOR dont le savoir-faire n'est plus à démonter (l'album est de bonne facture dans l'ensemble), on se retrouve face à un album sans surprises, avec aucune prise de risques, dans un style "pépère" quoi... et dont on a vite fait le tour.

Perso, je trouve qu'aucun titre n'est mauvais, mais qu'aucun ne se détache clairement non plus, et on m'enlèvera pas de l'idée que tous ces titres, bâtis de la même manière, et dont certains se traînent un peu en longueur, font un peu "recette de cuisine"...
Franchement, je crois que le truc que je préfère dans l'album, c'est encore sa pochette! Hi hi

Je lui mets un 7/10 perso, soit une note très moyenne pour un album de JUNO. tant pis

Aenimal
Génie du mâle

Messages : 1439
Groupe favori : Florent Pagnini, Pascal Zobisp

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juno Reactor

Message par Aenimal le Sam 11 Mai - 19:56

Aenimal a écrit:si c'est pour ré-entendre du Shango, je préfère passer mon tour... nawak )

Hormis "Pistolero" & "Masters of the universe", of course... Hi hi


Aenimal
Génie du mâle

Messages : 1439
Groupe favori : Florent Pagnini, Pascal Zobisp

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juno Reactor

Message par Antoine Tomberouge le Dim 12 Mai - 19:55

Aenimal a écrit: "recette de cuisine"...

C'est-à-dire ?

Aenimal a écrit:Franchement, je crois que le truc que je préfère dans l'album, c'est encore sa pochette! Hi hi

Hmmm moi pas trop justement. Quitte à être prévisible, une belle image, par exemple liée à la thématique et qui m'aurait transporté en Orient, eût été nettement préférable à ce photomontage raté bien que typique de l'imagerie Juno. Cela n'aurait pas exclu de fait la créativité possible

Après avoir tourné en long et en large autour du morceau "Invisible", mon préféré du disque (et le meilleur tout simplement), je me dis que la chanson aurait gagné à se voir incorporer davantage d'éléments typiquement indiens (bruits urbains, de foule, plus de vocalistes, d'instrumentation déjantée), bref, à verser davantage dans l'excès et l'orgie de sonorités locales. Minuscule regret

Hormis "Pistolero" & "Masters of the universe", of course

Le mec qui exclut "Song for ancestors" et "Solaris"... Complètement marteau :wthplz:

Antoine Tomberouge

Messages : 3932

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juno Reactor

Message par ZSK le Dim 12 Mai - 20:00

à part 'Masters of the Universe', je n'ai jamais réussi à extirper un morceau en particulier de Shango, je pense que c'est un album qui s'apprécie plus dans sa globalité. c'est la même chose pour Bible et Beyond d'ailleurs. ce n'est que récemment que, pour moi, JR a composé des morceaux qui s'isolent plus facilement.

ZSK

Messages : 853

http://www.vs-webzine.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juno Reactor

Message par Aenimal le Dim 12 Mai - 21:06

Antoine Tomberouge a écrit:C'est-à-dire ?

Je vais pas me lancer dans une analyse musicologique (car, déjà, je suis pas musicologue Hi hi ), mais la liste des ingrédients est la suivante :
- une rythmique de base binaire,
- un fond sonore type nappe de synthé,
- quelques mesures avec une mélodie bien sentie mais relativement simple, qui revient à intervalles réguliers du morceau,
- des breaks tendance "world music" avec une voix féminine ou masculine à consonance hindoue ou arabisante (comme sur ton morceau fétiche "Invisible"),
- une couche en surimpression du matériau sonore de base qui comprend des nappes de synthés complémentaires du fond sonore et/ou des bruits électroniques en tout genres.

Franchement, niveau compo, ça vole pas super haut je trouve :
- niveau rythmique : genre sur Gods and monsters, y avait des structures syncopées, en ternaire par exemple, alors que là, ben c'est du 4/4 tout basique,
- niveau mélodie : je n'entends que des trucs à 3 ou 4 notes que j'ai déjà l'impression d'avoir entendu... bof bof quoi... tant pis


Antoine Tomberouge a écrit:C'est-à-dire ?


Hormis "Pistolero" & "Masters of the universe", of course

Le mec qui exclut "Song for ancestors" et "Solaris"... Complètement marteau :wthplz:

Shocked Arrêtes, ils sont tout nazes ces morceaux... Laughing

Aenimal
Génie du mâle

Messages : 1439
Groupe favori : Florent Pagnini, Pascal Zobisp

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juno Reactor

Message par Antoine Tomberouge le Dim 12 Mai - 21:17

@ZSK : c'est drôle moi je trouve que ce sont les derniers (Golden exclu) qui ont le fil conducteur musical le plus distinct, et dont il serait plus ardu de détacher un morceau. Enfin, chacun y trouvera midi à sa porte Smile

Aenimal a écrit:y avait des structures syncopées, en ternaire par exemple, alors que là, ben c'est du 4/4 tout basique

:reakplz:


Aenimal a écrit: Shocked Arrêtes, ils sont tout nazes ces morceaux... Laughing

Moi ils me transportent dans le désert, l'ambiance est si superbement réussie. Les meilleures créations de Juno (et parmi les meilleurs morceaux que j'aie entendu)

Antoine Tomberouge

Messages : 3932

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juno Reactor

Message par Aenimal le Dim 12 Mai - 21:22

Antoine Tomberouge a écrit:Moi ils me transportent dans le désert, l'ambiance est si superbement réussie.

sauf que le désert, moi, ça me fais chier! Laughing

Je préfère la noiceur des tréfonds de l'âme humaine, où l'on ne sait pas quelles créatures maléfiques se cachent tapies dans l'obscurité... mais que certains morceaux peuvent nous révéler... Twisted Evil

Aenimal
Génie du mâle

Messages : 1439
Groupe favori : Florent Pagnini, Pascal Zobisp

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juno Reactor

Message par Max le Dim 12 Mai - 21:51

Pouah, quelle branlette intellectuelle... [/troll]

Max
Trop linéaire

Messages : 2437
Groupe favori : The Young Gods

http://machineryattack.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juno Reactor

Message par R-aZZo-R le Lun 10 Juin - 17:00

Trans Siberian et Tempest sont grave bon, Zombie et Final Frontier le font grave aussi. Le reste ne m'a pas plus captivé que ça.

Bon album au final, même si je m'attendais à un peu plus de "folie" de leur part......sinon je rejoins certains avis, quelques longueurs dispensables plombent un peu l'ensemble.

R-aZZo-R
Figure tutélaire

Messages : 2986

http://www.lastfm.fr/user/R-aZZo-R

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juno Reactor

Message par Antoine Tomberouge le Sam 12 Oct - 23:49

http://www.sendspace.com/pro/dl/tusbom

Ce morceau tout neuf a été créé pour servir de bande-son au film de 1968 "The colour of pomegranates", dont Juno avait utilisé des extraits pour le clip de God is God il y a 15 ans de cela, et qui a été reprojeté lors d'une soirée spéciale il y a quelques semaines

Antoine Tomberouge

Messages : 3932

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juno Reactor

Message par Antoine Tomberouge le Lun 30 Juin - 18:03

https://www.sendspace.com/pro/dl/8abo6o

Un morceau inédit sorti du tombeau (1993-94) et gracieusement offert par le compositeur. Quelques éléments de l'instrumentation sont à reconnaître dans un ou deux morceaux parus de Juno datant de cette période

Et le mix original du vieux morceau, peu connu, "Jungle High", en wav, toujours offert par Juno Reactor : https://www.sendspace.com/pro/dl/4cac8h


Smile

Antoine Tomberouge

Messages : 3932

Revenir en haut Aller en bas

Re: Juno Reactor

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum