H.P. Lovecraft - Le mythe de Cthulhu

Aller en bas

H.P. Lovecraft - Le mythe de Cthulhu

Message par God john le Dim 1 Avr - 19:26

H.P. LOVECRAFT
CTHULHU : LE MYTHE




Howard Phillips Lovecraft est sans nul doute l’auteur fantastique le plus influent du xxe siècle. Son imaginaire unique et terrifiant n’a cessé d’inspirer des générations d’écrivains, de cinéastes, d’artistes ou de créateurs d’univers de jeux, de Neil Gaiman à Michel Houellebecq en passant par Metallica.

Le mythe de Cthulhu est au coeur de cette œuvre : un panthéon de dieux et d’êtres monstrueux venus du cosmos et de la nuit des temps ressurgissent pour reprendre possession de notre monde. Ceux qui en sont témoins sont voués à la folie et à la destruction.
Les neuf récits essentiels du mythe sont ici réunis dans une toute nouvelle traduction.
À votre tour, vous allez pousser la porte de la vieille bâtisse hantée qu’est la Maison de la Sorcière, rejoindre un mystérieux festival où l’on célèbre un rite impie, découvrir une cité antique enfouie sous le sable, ou échouer dans une ville portuaire dépeuplée dont les derniers habitants sont atrocement déformés…Ce recueil inclut des illustrations originales ainsi que le portfolio « Les terres de Lovecraft en images » : 16 pages de photographies des paysages et des lieux dont s’est inspiré le maître de l’effroi.
Le mythe de Cthulhu n’a jamais été aussi réel…

- Sommaire :

•Introduction de Jérôme Bouscaut
•La Cité sans nom
•Le Festival
•L'Appel de Cthulhu
•L'Horreur à Dunwich
•Celui qui chuchotait dans le noir
•Le Cauchemar d'Innsmouth
•La Maison de la Sorcière
•Le Monstre sur le seuil
•Celui qui hante les ténèbres
•Porfolio : Les terres de Lovecraft



avatar
God john

Messages : 94
Groupe favori : Front 242

Revenir en haut Aller en bas

Re: H.P. Lovecraft - Le mythe de Cthulhu

Message par Tanz Mitth'Laibach le Mer 3 Juil - 18:49

Bon, j'en ai eu marre d'entendre que je m'inspirais de Lovecraft sans connaître, j'en ai eu marre d'en entendre des éloges démesurés sans pouvoir critiquer, alors voilà, je viens de le recevoir^^ Je lirai ça sous peu. D'autres sont déjà passés à table ? Smile
avatar
Tanz Mitth'Laibach
Not That I Am

Messages : 2953
Groupe favori : Project Pitchfork

http://mordraal.weebly.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: H.P. Lovecraft - Le mythe de Cthulhu

Message par Max le Mer 3 Juil - 18:50

Oui, d'ailleurs j'ai mangé de la tarte poulet/poireaux, c'était très bon.
avatar
Max
Trop linéaire

Messages : 2437
Groupe favori : The Young Gods

http://machineryattack.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: H.P. Lovecraft - Le mythe de Cthulhu

Message par Tanz Mitth'Laibach le Mer 3 Juil - 18:59

mur
avatar
Tanz Mitth'Laibach
Not That I Am

Messages : 2953
Groupe favori : Project Pitchfork

http://mordraal.weebly.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: H.P. Lovecraft - Le mythe de Cthulhu

Message par Max le Mer 3 Juil - 19:04

Je suis tellement heureux de l'avoir placée.
avatar
Max
Trop linéaire

Messages : 2437
Groupe favori : The Young Gods

http://machineryattack.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: H.P. Lovecraft - Le mythe de Cthulhu

Message par Antoine Tomberouge le Mer 3 Juil - 19:25

Oui, je l'ai lu, c'est plutôt sympa. "Sympa" ?! s'étrangleront, courroucés, les adorateurs de Lovecraft. "Ben ouais, on se laisse prendre au récit mais ça ne m'a pas marqué tant que ça"

Je casse le suspense, Cthulhu est un monstre aquatique pourvu de tentacules
avatar
Antoine Tomberouge

Messages : 3932

Revenir en haut Aller en bas

Re: H.P. Lovecraft - Le mythe de Cthulhu

Message par Tanz Mitth'Laibach le Mer 3 Juil - 19:27

Bah écoute, sachant que ton avis est le plus négatif que j'ai lu à ce jour sur l'ouvrage, ça me donne bien envie de le lire, moi^^
avatar
Tanz Mitth'Laibach
Not That I Am

Messages : 2953
Groupe favori : Project Pitchfork

http://mordraal.weebly.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: H.P. Lovecraft - Le mythe de Cthulhu

Message par didou le Mer 3 Juil - 21:07

Il y a un bon moment déja que j'ai essayé quelques nouvelles éparses.
C'est globalement étouffant, si je me fie à mes souvenirs. Ca fait trop longtemps, mais pas de mauvaises impressions, je t'enjoins à voir par toi-même, ce que tu vas faire apparement.

Je dois reprendre Lovecraft. Trop à lire..
avatar
didou

Messages : 432

Revenir en haut Aller en bas

Re: H.P. Lovecraft - Le mythe de Cthulhu

Message par R-aZZo-R le Jeu 4 Juil - 7:53

Idem que Didou, j'en ai lu pas mal à une époque, on se laisse vite prendre au jeu malgré une certaine surenchére au niveau de l'écriture, et un manque de fluidité.
Par contre meme si il s'agit au final que de morts-vivants et de grosses bébétes cauchemardesque, c'est tellement bien foutu, que l'angoisse et l'horreur monte crescendo.
avatar
R-aZZo-R
Figure tutélaire

Messages : 2986

http://www.lastfm.fr/user/R-aZZo-R

Revenir en haut Aller en bas

Re: H.P. Lovecraft - Le mythe de Cthulhu

Message par Tanz Mitth'Laibach le Jeu 4 Juil - 9:02

Bien, bien Smile De toute façon, un auteur qu'aime autant Stephen King ne peut pas être inintéressant^^
avatar
Tanz Mitth'Laibach
Not That I Am

Messages : 2953
Groupe favori : Project Pitchfork

http://mordraal.weebly.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: H.P. Lovecraft - Le mythe de Cthulhu

Message par Tanz Mitth'Laibach le Ven 26 Juil - 11:54

Fini hier soir ! Ben je crois que ça va me marquer pour un moment, parce que au niveau de l'imaginaire déployé par Lovecraft, c'est vraiment impressionnant, il invente sa mitth'ologie personnelle tout en laissant suffisamment de flou pour nous donner du grain à moudre, difficile de ressortir entier du bouquin ! On a écrit beaucoup de choses sur la xénophobie voire le racisme de Lovecraft, il est certain que cet aspect ressort bien plus que dans d'autres ouvrages anciens, on retrouve sans arrêt l'affrontement manichéen entre "primitifs" et gens rationnels, mais c'est surtout parce que Lovecraft instrumentalise la peur que lui inspirent les étrangers et les gens sans éducation pour apporter à l'épouvante, ce qui fait que le livre en ressort finalement grandi artistiquement. S'agissant du style, j'ai apprécié le ton réaliste, on voit que Lovecraft prend le temps de tout analyser pour nous convaincre de la réalité de ce qui se produit, il détaille bien l'impact sur les personnages, ça, c'est bon, en revanche les descriptions sont le plus souvent ratées :/  D'ailleurs, neuf fois sur dix, il nous fait le coup du "Nan mais cherchez pas, c'est indescriptible, de toute façon", ça finit par devenir franchement lourd et ça handicape ce bouquin pourtant excellent sur le fond, c'est mon seul vrai reproche.

En détail :

1/ La Cité sans Nom : ne fait pas plus peur que ça, mais jolie découverte, c'est court et intéressant.

2/ Le Festival : Là, ça devient un peu plus noir ! Toujours très bref, la combinaison vieilles pierres/magie noire/mystère total suffit à donner un grand charme à ce récit, auquel on peut imaginer toutes sortes d'extrapolations...

3/ L'Appel de Cthulhu : Ici, c'est la volonté de réalisme, le fait d'écrire comme s'il s'agissait d'une intrigue policière, qui séduit, et on retrouve dans ces rêves un peu d'une nouvelle d'Edgar Allan Poe dont je ne retrouve plus le nom ; j'ai toutefois été un peu déçu de voir que Lovecraft se vautre une fois de plus dans la surenchère inefficace lorsqu'il s'agit de décrire Cthulhu, ce n'est pas comme si c'était censé être le point culminant du bouquin

4/ L'Horreur à Dunwich : Ma préférée ! Même les descriptions sont ici bien faites, à commencer par celle qui occupe toute l'introduction de la nouvelle, tout bonnement géniale ! On se projette sans difficulté au cœur de cet environnement malsain, et il faut avouer que l'histoire est abominable...

5/ Celui qui Chuchotait dans le Noir : On vire plus SF, ici, ambiance oppressante au rendez-vous, ficelles bien faites, un univers qui met mal à l'aise et une dernière phrase diabolique Twisted Evil 

6/ Le Cauchemar d'Innsmouth : Un peu longue, la chasse à l'Homme, mais à part ça, une belle histoire malsaine.

7/ La Maison de la Sorcière : Ces histoires de sorcière sont plus classiques, forcément, et pourtant, c'est peut-être la plus effrayante, parce qu'on se met aisément à la place du narrateur ! L'histoire est bien fournie en phénomènes déroutants qui enflamment l'imagination, j'ai du mal à comprendre l'accueil froid de la critique.

8/ Le Monstre sur le Seuil : La nouvelle aurait gagné à être plus courte, plus concentrée, parce qu'on comprend vite ce qui se passe, ce n'est pas sorcier, si vous me passez l'expression, du coup, elle est moins prenante... Ceci dit, la fin est bien atroce, quand même !

9/ Celui qui hante les Ténèbres : J'aime moins celle-ci, et c'est dommage, parce que le personnage principal est potentiellement le plus intéressant, et j'ai apprécié le décor, mais au final, l'intrigue est très classique et prévisible, sans compter qu'on ne voit rien du monstre concerné. Dommage qu'on finisse sur cette fausse note.
avatar
Tanz Mitth'Laibach
Not That I Am

Messages : 2953
Groupe favori : Project Pitchfork

http://mordraal.weebly.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: H.P. Lovecraft - Le mythe de Cthulhu

Message par Antoine Tomberouge le Ven 26 Juil - 21:34

On te disait bien que ça cassait pas des briques mais tu refusais de nous croire
avatar
Antoine Tomberouge

Messages : 3932

Revenir en haut Aller en bas

Re: H.P. Lovecraft - Le mythe de Cthulhu

Message par Tanz Mitth'Laibach le Ven 26 Juil - 21:41

Mais ça casse des briques Laughing Les descriptions sont le seul point noir, rien que pour le fond, ça vaut le coup.
avatar
Tanz Mitth'Laibach
Not That I Am

Messages : 2953
Groupe favori : Project Pitchfork

http://mordraal.weebly.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: H.P. Lovecraft - Le mythe de Cthulhu

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum