Mein Kampf

Aller en bas

Mein Kampf

Message par Antoine Tomberouge le Ven 27 Juil - 22:52

trollface

Cette section est trop délaissée, au moins tout le monde connaît ce bouquin


Pour résumer, dans ce livre, Adolf parle de lui, de sa jeunesse, de son quotidien au front lors de la 1ère Guerre Mondiale, la période de sa vie qui lui a procuré le plus de bonheur, de son entrée en politique par le biais du DAP d'Anton Drexler, refait le passé en détaillant comment la guerre aurait dûe être menée, affirme qu'elle a été perdue à cause, notamment, des corrupteurs juifs qui restaient à l'arrière à empoisonner la nation allemande tandis que de courageux soldats mouraient au front pour leur patrie, déplore la dégénérescence artistique, sociale, politique de l'Allemagne à cause du poison marxiste et de la presse juive très néfaste, aborde les questions de race...

Il fournit ensuite le programme de son parti, précise comment se déroulaient les meetings du parti florissant, et décrit la meilleure façon de conduire la propagande, d'influencer et de convaincre les masses
Petite parenthèse sur ce passage, l'un des plus intéressants. Ce chapitre aborde en effet un aspect clairement psychologique (la psyché des masses) mais est ironiquement ambivalent. Hitler est parvenu à merveille à séduire et soumettre les foules mais demeure tout à fait incapable d'expliquer cela avec de véritables éléments scientifiques. Il donne donc des éléments très approximatifs sans pouvoir jeter un éclairage concret sur les rouages de la mécanique mentale (il s'appuie sur l'exemple assez simpliste d'une représentation au théâtre en après-midi qui n'a pas le même impact qu'une le soir. C'est vrai, ça se conçoit facilement, mais on reste avec cet état de fait sans qu'on en obtienne la raison psychologique)

On découvre ensuite le programme du futur Etat "völkisch" en matière d'éducation de la jeunesse, de politique étrangère (notamment à l'égard de la France, de la Russie et de l'Angleterre), de rééducation et réformation de l'actuel état, et de questions militaires

Contrairement à ce que maints ignorants peuvent croire, il n'est nullement question d'extermination des juifs (par contre, il est question de stérilisation des pourritures de la société (dégénérés, malades mentaux, etc...) et d'eugénisme), même s'il parle assez souvent d'eux dans ce livre

Relativement pénible à lire, il comporte approximativement 690 pages, écrites (ou dictées, plutôt) dans un style "germanique" étouffant, avec énormément de lourdeurs, de redites, de répétitions, "qui étonnent notre esprit latin clair et prompt", comme il est dit dans une note introductive de la maison d'édition. Faut se motiver et s'accrocher pour entreprendre sa lecture complète

36 euros en librairie si vous êtes intéressés
avatar
Antoine Tomberouge

Messages : 3932

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mein Kampf

Message par R-aZZo-R le Ven 27 Juil - 23:00

Moi je, moi je, moi je, moi je, moi je......

C'est tout ce que j'ai eu l'impression de lire......bon j'en ai lu qu'une petite partie, mais bon ça m'a suffit.
avatar
R-aZZo-R
Figure tutélaire

Messages : 2986

http://www.lastfm.fr/user/R-aZZo-R

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mein Kampf

Message par Antoine Tomberouge le Ven 27 Juil - 23:01

R-aZZo-R a écrit:Moi je, moi je, moi je, moi je, moi je......

C'est tout ce que j'ai eu l'impression de lire......

Adolf Hitler - François Hollande = Même combat
avatar
Antoine Tomberouge

Messages : 3932

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mein Kampf

Message par R-aZZo-R le Ven 27 Juil - 23:04

Bien vu! Hi hi
avatar
R-aZZo-R
Figure tutélaire

Messages : 2986

http://www.lastfm.fr/user/R-aZZo-R

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mein Kampf

Message par Tanz Mitth'Laibach le Ven 27 Juil - 23:05

Jamais lu, malheureusement, ceci dit tout le monde m'a dit comme toi qu'Hitler était lourd et souvent confus... J'imagine qu'il était trop occupé à coucher ses obsessions sur le papier pour se soucier de la forme. Ceci dit, les extraits que j'ai lu étaient passionnants, lire quelqu'un qui assume aussi clairement son racisme et son inhumanité (au sens où on entend habituellement celle-ci) est bien sûr dérangeant mais aussi paradoxalement rafraîchissant, ça permet d'avoir une espèce d'incarnation des pires dérives possibles.

D'après ce qu'on m'en a dit, je n'ai cependant pas l'impression que ce bouquin ait réellement l'importance qu'on lui a donné a posteriori, cela s'explique surtout par son contexte et ce qu'est devenu son auteur, me semble-t-il ; s'il avait été écrit par Michel Chaprot de nos jours, je crois qu'on ne l'aurait retenu que comme l’œuvre d'un tordu quelconque...

Un de mes collègues auteurs de fan-fics SW qui lisait beaucoup sur le sujet dans le cadre d'une de ses œuvres m'a dit que c'était pareil pour un peu toute la littérature nazie et apparentée de l'époque, que tout était tellement martelé que ça en devenait risible...
avatar
Tanz Mitth'Laibach
Not That I Am

Messages : 2953
Groupe favori : Project Pitchfork

http://mordraal.weebly.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mein Kampf

Message par Antoine Tomberouge le Ven 27 Juil - 23:25

Tanz Mitth'Laibach a écrit: J'imagine qu'il était trop occupé à coucher ses obsessions sur le papier pour se soucier de la forme

Sans compter le fait que le livre a été retouché par des proches avant la publication, car c'était encore plus illisible par endroits ninja

Tanz Mitth'Laibach a écrit:Ceci dit, les extraits que j'ai lu étaient passionnants


Te connaissant, je suppose que tu n'as pas déniché ces extraits dans n'importe quoi, mais je me souviens que les très courts extraits disponibles dans les manuels scolaires étaient parfois biaisés
J'ai toujours conservé en mémoire cette différence :

Manuel scolaire : "Tout ceux qui, en ce monde, ne sont pas de race pure ne sont que des déchets"
Texte original : "Tout ce qui n'est pas, dans ce monde, de race pure n'est que brins de paille balayés par le vent"

Certes, la finalité est la même, mais la virulence est augmentée pour le manuel, histoire de rendre le gars encore plus imbuvable aux yeux d'élèves qu'on cherche en permanence à orienter idéologiquement. Je ne trouve juste pas très bien de tronquer un texte, quel qu'il soit Neutral

Tanz Mitth'Laibach a écrit:D'après ce qu'on m'en a dit, je n'ai cependant pas l'impression que ce bouquin ait réellement l'importance qu'on lui a donné a posteriori, cela s'explique surtout par son contexte et ce qu'est devenu son auteur

Enormément distribué, il a été un peu plus lu qu'on ne le pense en fait, mais il faut très probablement relativiser son impact concret. Adolf a manifesté plus tard son regret de l'avoir publié

Un très bon livre consacré à Mein Kampf est paru :



Instructif et captivant, en plus d'être très rapide à lire, il décrit le phénomène Mein Kampf, de sa genèse à aujourd'hui, entre autres le succès qu'il rencontre dans des pays du Moyen-orient et le tabou qui pèse actuellement en Allemagne et surtout en Bavière.
La question est brûlante vu que le livre va tomber dans le domaine public fin 2015
avatar
Antoine Tomberouge

Messages : 3932

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mein Kampf

Message par Tanz Mitth'Laibach le Ven 27 Juil - 23:29

Te connaissant, je suppose que tu n'as pas déniché ces extraits dans n'importe quoi,

Pas seulement, c'est sûr, mais alors où exactement, ça scratch
avatar
Tanz Mitth'Laibach
Not That I Am

Messages : 2953
Groupe favori : Project Pitchfork

http://mordraal.weebly.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mein Kampf

Message par Max le Sam 28 Juil - 1:16

Moi qui pensais me faire chier en ouvrant le topic Fast & Furious... lolwut

Un jour faudrait que je lise ce truc, juste pour voir...
avatar
Max
Trop linéaire

Messages : 2437
Groupe favori : The Young Gods

http://machineryattack.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mein Kampf

Message par Aenimal le Dim 26 Aoû - 19:59

Tony Redgrave a écrit:Contrairement à ce que maints ignorants peuvent croire, il n'est nullement question d'extermination des juifs (par contre, il est question de stérilisation des pourritures de la société (dégénérés, malades mentaux, etc...) et d'eugénisme), même s'il parle assez souvent d'eux dans ce livre

La "solution finale" est apparu relativement tard dans le régime nazi. Tout s'est fait de façon progressive en fait, avec plusieurs phases, la phase (n-1) n'étant pas assez "efficace" ou rapide à mettre en oeuvre, d'où une "gradation dans l'horreur" pour chaque phase (n+1) :
- mise en oeuvre de mesures discriminatoires, puis de ghettos,
- déportations à l'extérieur de l'Allemagne (à un moment donné, il a même été question d'envoyer les juif sur... Madagascar!),
- exécutions par arme à feu puis dans des unités mobiles (camions à gaz),
- pour en arriver enfin aux camps d'extermination...

Hormis l'intérêt historique (et psychologique), je ne vois pas vraiment l'intérêt de lire "Mein kampf"... Perso, j'ai lu la biographie de Hitler par Ian Kershaw, l'un des plus grand spécialistes mondiaux du personnage, dans sa version "grand public" (qui fait quand même 1200 pages, la version "historiens" en faisant le double!) :

avatar
Aenimal
Génie du mâle

Messages : 1439
Groupe favori : Florent Pagnini, Pascal Zobisp

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mein Kampf

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum