Le Metal Industriel : explicatif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Metal Industriel : explicatif

Message par Tanz Mitth'Laibach le Dim 20 Mai - 19:32

Aujourd'hui couramment employée, l'expression "Metal Industriel" désignait à l'origine des groupes mélangeant la Musique Industrielle au Heavy Metal, genre qui prend son essor au début des années 70 sous l'impulsion de Black Sabbath ; parmi les pionniers de ce genre, on peut citer Ministry, Pitchshifter ou Godflesh. Cependant, cette appellation s'est rapidement dévoyée au point de désigner des groupes comme Sybreed n'ayant pas de réelles connexions avec la scène industrielle, englobant tous les groupes mêlant le Metal et des musiques électroniques. Il est donc important de rappeler que tous les groupes présentés ici ne sont pas nécessairement rattachables à la musique industrielle.

La distinction est cependant malaisée, et nous avons choisi de conserver une section "Metal Industriel" unie. Ces groupes ont été associés à la Musique Industrielle même par le simple hasard de l'étymologie et ils peuvent vous intéresser, l'appellation "Metal Industriel" est aujourd'hui un fourre-tout au sein duquel on trouve aussi bien des groupes en lien direct avec la Musique Industrielle que d'autres qui n'ont pas de réel background industriel. Un bon moyen de s'y retrouver est de rechercher la place qu'occupent les guitares dans les compositions d'un groupe : s'agissant d'un groupe Indus, elles ne sont pas censées être à l'origine de la mélodie, le morceau doit pouvoir exister sans elles ; cela ne signifie pas qu'elles sont moins employées, elles peuvent tout à fait avoir une puissance écrasante comme chez Ministry, mais elles restent un ornement pour la musique. À l'inverse, un groupe qui utilise des sons électroniques et/ou industriels en complément de la mélodie déjà portée par ses guitares a plus à voir avec le Metal qu'avec la Musique Industrielle. Par ailleurs, la musique industrielle se caractérise par la recherche d'une ambiance particulièrement froide et l'usage de sons mécaniques, ce qui n'est pas toujours le cas des groupes que nous allons vous présenter ici.

À titre indicatif, sachez que des appellations concurrentes sont parfois employées pour écarter tout ce qui serait abusivement étiqueté "Metal Industriel" : on parle alors d'Electro-Metal, de Cyber Metal, de Tanz Metall ou encore de Neue Deutsche Härte... Cependant, la définition de chacune de ces expressions est elle-même très floue! Plusieurs existent sur internet, plusieurs ont d'ailleurs été exprimées sur notre forum, alors soyons clairs, il n'est pas question d'en donner une définition reconnue par tous. Nous ne prétendons pas détenir la vérité sur le sujet. Toutefois, on remarque que la qualification de Cyber Metal est plutôt employée pour des groupes privilégiant les influences Metal, voir Metal Extrême dans certains cas, mais aussi dégageant des thèmes de science-fiction, critère plus subjectif : ce sont les Sybreed, The Kovenant, Malmonde... Le précurseur est généralement considéré comme étant Fear Factory. L'appellation Electro-Metal est encore plus nébuleuse, certains considèrent qu'elle s'appliquent à des groupes dont les morceaux emploient des structures empruntées à l'electro ou à la techno tout en y associant des guitares Metal, mais elle est souvent employée par défaut pour un groupe qui n'a pas de réelle filiation industrielle, Deathstars en est un exemple particulièrement connu, quoique peu apprécié. S'agissant du Tanz Metall, ou Dance-Metal, l'étymologie est cette fois bien plus claire : on nomme ainsi des artistes dont le mélange de Metal et de sons électroniques et/ou industriels vise à créer un effet dansant, Turmion Kätilöt est probablement l'exemple qui vient le plus rapidement à l'esprit, bien que l'expression ait à l'origine été employée pour Rammstein. Puisqu'on parle de Rammstein, justement, c'est probablement le groupe le plus connu de cette catégorie ; sachez que c'est un vrai casse-tête de qualification tant il intègre d'influences différentes et tant il n'a cessé d'évoluer ; nombre de groupes ont suivi ses traces et celles de son précurseur Oomph!, notamment en Allemagne, et certains d'entre eux sont tout aussi difficiles à classifier, au point que l'on considère qu'il s'agit d'un genre à part entière, la Neue Deutsche Härte. Eisbrecher en est un autre représentant notable. Ajoutez à cela toutes les différences de degrés possibles et les inspirations externes de certains artistes, et vous comprendrez qu'il y a de quoi s'arracher les cheveux si on cherche à définir le Metal Industriel aujourd'hui!

Cela étant, nous avons fait le choix de ne pas séparer ces genres du Metal Industriel stricto sensum, car cela signifierait créer des emplacements à part au sein de la section industrielle pour des groupes qui n'en sont pas vraiment... Cette section reste donc un mélange de groupes aux degrés de connexité avec la scène industrielle variables. Encore une fois, les indications données dans cet explicatif n'ont pas valeur de vérité absolue, elles sont issues de discussions entre les membres, notamment des messages de Steven Siegheil, R-aZZo-R et ZSK, et si vous avez des questions à poser ou des précisions à apporter, vous pouvez le faire sur ce topic.

Nous espérons que vous apprécierez vos découvertes ici!


Dernière édition par Tanz Mitth'Laibach le Lun 21 Mai - 20:49, édité 2 fois

Tanz Mitth'Laibach
Not That I Am

Messages : 2953
Groupe favori : Project Pitchfork

http://mordraal.weebly.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Metal Industriel : explicatif

Message par Aenimal le Dim 20 Mai - 20:52

Belle intro, j'aurais pas fait mieux! Hi hi

En tout cas largement plus inspirée que l'article de wikipédia sur le sujet ( Arrow ici) nawak

S'agissant du Tanz Metall, ou Dance-Metal, l'étymologie est cette fois bien plus claire : on nomme ainsi des artistes dont le mélange de Metal et de sons électroniques et/ou industriels vise à créer un effet dansant, Turmion Kätilöt est probablement l'exemple qui vient le plus rapidement à l'esprit

confused jamais entendu parler de ce groupe. J'aurais plutôt pris KMFDM en exemple, mais c'est un point de détail (de l'histoire du métal indus). Onenaprentouléjours... arigatô

Aenimal
Génie du mâle

Messages : 1439
Groupe favori : Florent Pagnini, Pascal Zobisp

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Metal Industriel : explicatif

Message par Max le Dim 20 Mai - 20:54

KMFDM? Leur style a trop varié pour ça au fil des albums pour leur donner ce qualificatif.

Max
Trop linéaire

Messages : 2437
Groupe favori : The Young Gods

http://machineryattack.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Metal Industriel : explicatif

Message par Tanz Mitth'Laibach le Dim 20 Mai - 21:02

KMFDM, oui, j'y ai pensé aussi, mais comme Rammstein, ce n'est pas aussi marqué que chez Turmion Kätilöt, un groupe Finlandais de bonne facture ; par ailleurs, ça m'aurait un peu gêné aussi de les rentrer dans cette case car ils ont une filiation industrielle plus forte, comme l'a fait remarquer Razzor -on en avait déjà parlé.

PS : D'ailleurs, je plussoie Steven, ils ne sont de toute façon plus représentatifs de grand chose à force de changer de style.

Tanz Mitth'Laibach
Not That I Am

Messages : 2953
Groupe favori : Project Pitchfork

http://mordraal.weebly.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Metal Industriel : explicatif

Message par R-aZZo-R le Dim 20 Mai - 22:56

L'article est bon, beau boulot!

Par contre pour Turmion Machin, ce n'est clairement pas le plus représentatif, il est plus vu comme un groupe de seconde zone qu'autre chose.
Meme si KMFDM à changé de style à de nombreuses reprises, il me semblent être les meilleur représentant (par exemple, Nitzer Ebb a également changé de style, ils resteront toujours l'un des plus grands groupes d'EBM, idem pour Metallica et le Thrash). A égal on pourrait également citer les Lords Of Acid (il faut impérativement que je fasse un topic sur eux), qui niveau crossover Dance/Acid et Metal se pose comme une référence absolue.

Enfin, bon c'est un détail, y a pas mort d'homme...

R-aZZo-R
Figure tutélaire

Messages : 2986

http://www.lastfm.fr/user/R-aZZo-R

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Metal Industriel : explicatif

Message par Aenimal le Lun 21 Mai - 5:31

Tanz Mitth'Laibach a écrit:D'ailleurs, je plussoie Steven, ils ne sont de toute façon plus représentatifs de grand chose à force de changer de style.

Ouais, je sais, c'était juste pour mettre mon grain de sel... Moqueur

R-aZZo-R a écrit:L'article est bon, beau boulot!

Ouais. Etonnant d'ailleurs qu'un type ayant cet esprit de "synthèse" soit anti-libéral... Moqueur

R-aZZo-R a écrit:A égal on pourrait également citer les Lords Of Acid (il faut impérativement que je fasse un topic sur eux), qui niveau crossover Dance/Acid et Metal se pose comme une référence absolue.

Alors là, c'est moi qui vais faire ma fine bouche, car je trouve qu'ils n'ont rien de métal : c'est pas parce qu'on utilise des guitares saturées de temps en temps que c'est forcément du métal... Moqueur
Je ne vais d'ailleurs pas manquer de te le refaire remarquer dans le topic qui leur est dédié, mais pas maintenant (en espérant que, d'ici là, certains admins aient eu la bonne idée de le déplacer de la section "Métal-indus"... Laughing )




Aenimal
Génie du mâle

Messages : 1439
Groupe favori : Florent Pagnini, Pascal Zobisp

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Metal Industriel : explicatif

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum