"From beer to eternity" (2013) MINISTRY

Aller en bas

"From beer to eternity" (2013) MINISTRY

Message par Aenimal le Mer 11 Sep - 17:45

From beer to eternity (2013) MINISTRY



1. "Hail to His Majesty (Peasants)"
2. "Punch in the Face"
3. "PermaWar"
4. "Perfect Storm"
5. "Fairly Unbalanced"
6. "The Horror"
7. "Side F/X Include Mikey's Middle Finger (TV4)"
8. "Lesson Unlearned"
9. "Thanx but No Thanx"
10. "Change of Luck"
11. "Enjoy the Quiet"
Bonus (limited edition)
12. Permawar remix
13. Thanx for the dub remix


Le groupe

Légende vivante mais moribonde du Métal industriel, ayant connu sa période de gloire dans les années 90. Présentation ici : Arrow Topic MINISTRY MA

La dernière sortie studio du groupe, l'album Relapse, date de Mars 2012. Cet album (sur lequel j'ai fait l'impasse), qui était censé être leur dernier tour de piste, a unanimement reçu d'assez mauvaises critiques, ce qui pourrait le classer parmis l'un des (le?) plus mauvais albums du groupe. C'est peut-être l'une des raisons pour laquelle la bête est ressortie une dernière (?) fois de son antre, le tout sur fond d'hommage posthume au guitariste Mike Scaccia, ayant cassé sa pipe au mois de Décembre 2012 (RIP arigatô), et dont on peut trouver la dernière contribution musicale sur ce nouvel opus.

L'album

Avant d'entrer dans le vif du sujet musical, la première chose qui saute aux yeux est la pochette de l'album, assez décalée, voire limite kitsch, pour être suffisament atypique pour un album de MINISTRY (même si celle de Relapse était elle aussi d'assez mauvais goût) : elle représente en effet une image léchée du père Jourgensen en figure christique trainant un filet rempli de 7 femmes censées représenter les 7 péchés capitaux (ce que révèle l'artwork à l'intérieur). Au delà des considérations féminines de tout (tarte aux) poils, à la question "Mais pourquoi diable une telle mise en scène à la provocation "bon marché"?", la réponse qu'on pourrait donner pourrait être : "A près de 55 ans, le grand-père du Métal industriel n'en a plus rien à foutre et assume un authentique mauvais goût parce qu'il a envie de s'amuser... tout simplement."

Bon, trêves de plaisanterie, on est pas là pour palabrer des lustres sur le décorum, mais bel et bien pour disséquer cet album et voir ce qu'il a dans le ventre! Donc : l'album s'ouvre sur un "Hail to his majesty (Peasants)" mid-tempo qui fait la part belle aux sonorités electro typiques de MINISTRY, entrecoupées de riffs basiques mais puissants où il est là aussi difficile de ne pas reconnaitre la signature du groupe, et c'est un peu ça le problème, car on sait déjà qu'on va évoluer en terrain connu tout au long de cet album (de fait, le morceau s'écoute mais n'apporte strictement rien), ce que ne dément pas le second morceau, "Punch in the face" (!), dont le côté funny de certaines parties guitaristiques n'est pas non plus sans rappeler l'autre groupe phare d'Al Jourgensen, à savoir les REVOLTING COCKS (ou REV CO), probablement sous l'influence du guitariste Sin Quirin. Je ne m'étendrai pas sur le 3ème morceau, "PermaWar", qui réunit à peu près tous les ingrédients du MINISTRY 2.0 (à partir de la trilogie anti-bush), avec ses riffs bien gras mais simpliste, ses rythmes basiques, ses samples de discours d'hommes politiques... et son fond anti-militaristique américain (au premier abord, ce single m'a fait un peu penser à celui de l'album précédent, "99 percenters"). Le titre suivant, "Perfect storm", qu'on crorait tout droit sorti de Houses of the Molé (2003), présente lui aussi un intérêt vraiment limité. Les 2 morceaux qui suivent (l'un oeuvrant dans un style métallique, l'autre dans un style électronique) sont un poil plus intéressants, mais bon Dieu, qu'est ce que ça sent le réchauffé! Le bilan à mi-album est donc on ne peut plus mitigé, pour pas dire assez décevant...

Reste donc 5 titres à se farcir... hem, à se mettre sous la dent je voulais dire, en espérant juste qu'il y en ai au moins 1 ou 2 qui sauve les meubles (pitié, "just one song" pour faire mon "bonheur", :butwhyplz: j'en demande pas beaucoup!)... et ho miracle, l'impensable se produit alors avec "Side F/X Include Mikey's Middle Finger (TV4)" (bonjour chez vous) où on retrouve (enfin!) le MINISTRY qu'on aime, le vrai, celui qui tape dur et comme il faut, pas celui agé (parce qu'il radote), bête (parce qu'il est pas très fin) et méchant (parce que ça reste MINISTRY Hi hi) de cette dernière décennie. Ouf, ça fait du bien par où ça passe... Allez, on continue avec "Lesson unlearned"... Suspect Ma qu'est ce que c'est que ça??? Le "morceau-blague" de l'album? On dirait bien, mais celui-ci, qui rappelle les délires musicaux à la REV CO s'écoute agréablement avec un petit sourire en coin. L'album devient plus intéressant, d'autant plus qu'une nouvelle petite surprise s'offre à nos oreilles avec "Thanx but No Thanx" et son dub-métal sorti d'on ne sait où, qui s'écoute d'une oreille pour ressortir aussitôt par l'autre, de même que l'avant-dernier morceau, même si celui-ci est un poil plus intéressant. Quant au dernier morceau, "Enjoy the quiet", il ne sert absolument à rien, ce qu'on pourrait aussi dire des 2 remix de l'édition limitée (comme c'est souvent le cas d'ailleurs), bien que le "Permawar remix" soit assez sympathique.

Donc, pour récapituler, hormis 1 très bon titre et 2-3 morceaux pas trop dégueus, cet album est fortement dispensable (comme on pouvait s'y attendre), ce qui m'encourage à dire qu'il est grand temps pour le père Al de prendre enfin sa retraite avant qu'il ne soit trop tard et qu'il continue une carrière à rallonge qui pourrait nuire à l'image du groupe mythique que fût MINISTRY pendant 15 ans (de 1988 à 2003).

La note :  Arrow 5,5/10

PS : dans le "match de la rentrée" qui opposait les 2 vétérans du métal indus ricain, je déclare MINISTRY vainqueur aux points d'une courte tête face à NIN (mais je devrais peut-être dire que c'est plutôt un match nul, dans tous les sens du terme). Reste à voir ce que ces 2 zouaves vont nous pondre lors de leur collaboration future sur un projet commun (et oui), qui, au vu de leurs dernières sorties, sent déjà le fiasco annoncé... nawak
avatar
Aenimal
Génie du mâle

Messages : 1439
Groupe favori : Florent Pagnini, Pascal Zobisp

Revenir en haut Aller en bas

Re: "From beer to eternity" (2013) MINISTRY

Message par R-aZZo-R le Mer 11 Sep - 20:11

Bon, on est pas si en désaccord que ça! On avance! Hi hi 


Aenimal a écrit: [...]"Side F/X Include Mikey's Middle Finger (TV4)" (bonjour chez vous) où on retrouve (enfin!) le MINISTRY qu'on aime, le vrai, celui qui tape dur et comme il faut, pas celui agé (parce qu'il radote), bête (parce qu'il est pas très fin) et méchant (parce que ça reste MINISTRY ) de cette dernière décennie.[...]

Rhaaa mais ce titre! wichs
avatar
R-aZZo-R
Figure tutélaire

Messages : 2986

http://www.lastfm.fr/user/R-aZZo-R

Revenir en haut Aller en bas

Re: "From beer to eternity" (2013) MINISTRY

Message par Tanz Mitth'Laibach le Mer 11 Sep - 21:10

J'avais oublié sa sortie Embarassed 

Ou alors, mon inconscient essayait de me protéger^^ Ça n'a quand même pas l'air fameux, d'après ce que tu racontes, je verrai, je verrai...
avatar
Tanz Mitth'Laibach
Not That I Am

Messages : 2953
Groupe favori : Project Pitchfork

http://mordraal.weebly.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "From beer to eternity" (2013) MINISTRY

Message par Tanz Mitth'Laibach le Jeu 12 Sep - 16:56

Première écoute, je suis plutôt d'accord avec ta chronique, je vais y aller à la hache...

Album très bizarre, parce que comme dit Razzor, il est coupé en deux, il y a une partie "metal indus de brute épaisse", même si l'approche est souvent plus électronique, et une partie plus ouverte, mais aussi moins sérieuse, j'ai l'impression...

Je retire ce que j'ai dit sur Hail To The Majesty, c'est vrai que c'est un bon morceau, plus électronique, et Punch In The Face est sympa aussi. Après, par contre... nawakPermaWar est définitivement naze, idem pour Perfect Storm, encore des morceaux bâclés identiques à la trilogie thrash, ça va un peu mieux sur Fairly Unbalanced. Quant à The Horror, bah elle ne sert à rien, à part à mettre un  morceau électronique... On termine donc cette partie avec Side F/X, euh, sacré foutoir, ce morceau, pire que Jesus Built My Hotrod 0_o  Je ne m'attendais pas à ce que ce soit un morceau de brute pareil qui ait votre préférence, les plots ! J'aurais du mal à dire si je l'aime ou non pour l'instant. En tout cas, il se démarque, c'est clair, c'est bien plus simple et répétitif que les autres morceaux bourrins, plus indus, quelque part.

La deuxième partie, donc, on a des morceaux avec des inspirations plus lointaines... Tant mieux. Ça ne révolutionne rien non plus, mais j'aime bien les deux derniers, surtout^^

Bref, euh... J'en sais rien, en fait Suspect 

Concernant la rédaction de la chronique, elle a le mérite d'être claire et de bien couvrir l'album, on sait à quoi s'attendre, et on s'y retrouve bien pour comparer son ressenti une fois album écouté Wink  En revanche, je trouve que toutes ces parenthèses, même si elles sont souvent amusantes, gênent la lecture.
avatar
Tanz Mitth'Laibach
Not That I Am

Messages : 2953
Groupe favori : Project Pitchfork

http://mordraal.weebly.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: "From beer to eternity" (2013) MINISTRY

Message par Aenimal le Jeu 12 Sep - 17:50

Concernant la rédaction de la chronique, elle a le mérite d'être claire et de bien couvrir l'album, on sait à quoi s'attendre, et on s'y retrouve bien pour comparer son ressenti une fois album écouté
arigatô 

En revanche, je trouve que toutes ces parenthèses, même si elles sont souvent amusantes, gênent la lecture
avatar
Aenimal
Génie du mâle

Messages : 1439
Groupe favori : Florent Pagnini, Pascal Zobisp

Revenir en haut Aller en bas

Re: "From beer to eternity" (2013) MINISTRY

Message par R-aZZo-R le Jeu 12 Sep - 19:19

Tanz Mitth'Laibach a écrit:On termine donc cette partie avec Side F/X, euh, sacré foutoir, ce morceau, pire que Jesus Built My Hotrod 0_o  Je ne m'attendais pas à ce que ce soit un morceau de brute pareil qui ait votre préférence, les plots ! J'aurais du mal à dire si je l'aime ou non pour l'instant. En tout cas, il se démarque, c'est clair, c'est bien plus simple et répétitif que les autres morceaux bourrins, plus indus, quelque part.
:acqu:
avatar
R-aZZo-R
Figure tutélaire

Messages : 2986

http://www.lastfm.fr/user/R-aZZo-R

Revenir en haut Aller en bas

Re: "From beer to eternity" (2013) MINISTRY

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum